Commentaires pour Observatoire de la Réputation http://www.obs-reputation.org "Le plus pur trésor que puisse donner l'existence, c'est une réputation sans tache" (Shakespeare) Mon, 14 Mar 2016 19:20:21 +0000 http://wordpress.org/?v=2.9.2 hourly 1 Commentaires sur Les réputations à l’épreuve de la réalité par Jean-Pierre Piotet http://www.obs-reputation.org/?p=2929&cpage=1#comment-335041 Jean-Pierre Piotet Mon, 14 Mar 2016 19:20:21 +0000 http://www.obs-reputation.org/?p=2929#comment-335041 Intéressant. Intéressant.

]]>
Commentaires sur La protection juridique de la réputation par MOINEUSE http://www.obs-reputation.org/?p=446&cpage=3#comment-266800 MOINEUSE Fri, 28 Nov 2014 19:28:30 +0000 http://www.obs-reputation.org/?p=446#comment-266800 Merci beaucoup pour toutes ces informations précises et nécessaires... JM Merci beaucoup pour toutes ces informations précises et nécessaires…

JM

]]>
Commentaires sur La protection juridique de la réputation par Pino http://www.obs-reputation.org/?p=446&cpage=3#comment-266632 Pino Fri, 28 Nov 2014 10:59:25 +0000 http://www.obs-reputation.org/?p=446#comment-266632 Bonjour, Nous avons bien reçu votre mail nous faisant part d'une situation particulière dans le cadre d'un conseil municipal et que vous considérez comme diffamatoire. L'Observatoire de la réputation est spécialisé dans la réputation des entreprises et ne peut se substituer à un conseil juridique, notamment lorsqu'il s'agit de personne physique citée dans le cadre d'une réunion. Les faits que vous évoquez appellent toutefois quelques interrogations, outre la qualification d'"alcoolique" comme étant diffamatoire, les témoignages et la démonstration d'un préjudice (voir ci-dessous). Bien cordialement. JPP PS - A noter que d’une façon générale : un citoyen a toujours la possibilité de porter plainte pour diffamation en prenant appui sur l’article 1382 du Code Civil : « Tout fait quelconque de l’homme qui cause à autrui un dommage oblige celui par la faute duquel il est arrivé à le réparer ». Il faut donc: une faute, un préjudice, un lien de causalité entre la faute et ce préjudice, et une obligation de réparation. La démonstration doit être faite par celui qui s’estime diffamé, par des preuves et/ou témoignages. Attention toutefois : - Les procédures sont en général assez longues, sauf la procédure en référé pour laquelle, il faut justifier de l’urgence et en particulier de faire cesser la diffamation. - Les « dommages et intérêts » éventuels sont en général d’un faible montant, comparés aux frais à engager pour faire valoir ses droits ; il s’agit plus de faire reconnaitre que l’on a porté atteinte à sa réputation que de percevoir une somme importante. - Une assignation pour diffamation doit être suffisamment précise sur les faits qui démontreraient une « atteinte à l’honneur ou à la considération » de celui qui s’estime diffamé. - Sur Internet (diffamation sur Facebook, ou un blog par exemple), vous n’avez que 3 mois pour porter plainte à partir du moment où vous auriez pu avoir connaissance de la diffamation. Bonjour,

Nous avons bien reçu votre mail nous faisant part d’une situation particulière dans le cadre d’un conseil municipal et que vous considérez comme diffamatoire.
L’Observatoire de la réputation est spécialisé dans la réputation des entreprises et ne peut se substituer à un conseil juridique, notamment lorsqu’il s’agit de personne physique citée dans le cadre d’une réunion.
Les faits que vous évoquez appellent toutefois quelques interrogations, outre la qualification d’ »alcoolique » comme étant diffamatoire, les témoignages et la démonstration d’un préjudice (voir ci-dessous).
Bien cordialement.

JPP

PS –
A noter que d’une façon générale : un citoyen a toujours la possibilité de porter plainte pour diffamation en prenant appui sur l’article 1382 du Code Civil : « Tout fait quelconque de l’homme qui cause à autrui un dommage oblige celui par la faute duquel il est arrivé à le réparer ».
Il faut donc: une faute, un préjudice, un lien de causalité entre la faute et ce préjudice, et une obligation de réparation.
La démonstration doit être faite par celui qui s’estime diffamé, par des preuves et/ou témoignages.
Attention toutefois :
- Les procédures sont en général assez longues, sauf la procédure en référé pour laquelle, il faut justifier de l’urgence et en particulier de faire cesser la diffamation.
- Les « dommages et intérêts » éventuels sont en général d’un faible montant, comparés aux frais à engager pour faire valoir ses droits ; il s’agit plus de faire reconnaitre que l’on a porté atteinte à sa réputation que de percevoir une somme importante.
- Une assignation pour diffamation doit être suffisamment précise sur les faits qui démontreraient une « atteinte à l’honneur ou à la considération » de celui qui s’estime diffamé.
- Sur Internet (diffamation sur Facebook, ou un blog par exemple), vous n’avez que 3 mois pour porter plainte à partir du moment où vous auriez pu avoir connaissance de la diffamation.

]]>
Commentaires sur La protection juridique de la réputation par Pino http://www.obs-reputation.org/?p=446&cpage=3#comment-265645 Pino Wed, 26 Nov 2014 17:19:01 +0000 http://www.obs-reputation.org/?p=446#comment-265645 Bonjour, Nous avons bien reçu votre mail nous faisant part d'une situation personnelle difficile suite à une action qui vous concerne directement et que vous considérez comme diffamatoire. L'Observatoire de la réputation est spécialisé dans la réputation des entreprises et ne peut se substituer à un conseil juridique, notamment lorsqu'il s'agit de personnes physiques dans leur vie professionnelle. Bien cordialement. JP Piotet PS - A noter que d’une façon générale : un citoyen a toujours la possibilité de porter plainte pour diffamation en prenant appui sur l’article 1382 du Code Civil : « Tout fait quelconque de l’homme qui cause à autrui un dommage oblige celui par la faute duquel il est arrivé à le réparer ». Il faut donc: une faute, un préjudice, un lien de causalité entre la faute et ce préjudice, et une obligation de réparation. La démonstration doit être faite par celui qui s’estime diffamé, par des preuves et/ou témoignages. Attention toutefois : - Les procédures sont en général assez longues, sauf la procédure en référé pour laquelle, il faut justifier de l’urgence et en particulier de faire cesser la diffamation. - Les « dommages et intérêts » éventuels sont en général d’un faible montant, comparés aux frais à engager pour faire valoir ses droits ; il s’agit plus de faire reconnaitre que l’on a porté atteinte à sa réputation que de percevoir une somme importante. - Une assignation pour diffamation doit être suffisamment précise sur les faits qui démontreraient une « atteinte à l’honneur ou à la considération » de celui qui s’estime diffamé. Bonjour,

Nous avons bien reçu votre mail nous faisant part d’une situation personnelle difficile suite à une action qui vous concerne directement et que vous considérez comme diffamatoire.
L’Observatoire de la réputation est spécialisé dans la réputation des entreprises et ne peut se substituer à un conseil juridique, notamment lorsqu’il s’agit de personnes physiques dans leur vie professionnelle.
Bien cordialement.

JP Piotet

PS –
A noter que d’une façon générale : un citoyen a toujours la possibilité de porter plainte pour diffamation en prenant appui sur l’article 1382 du Code Civil : « Tout fait quelconque de l’homme qui cause à autrui un dommage oblige celui par la faute duquel il est arrivé à le réparer ».
Il faut donc: une faute, un préjudice, un lien de causalité entre la faute et ce préjudice, et une obligation de réparation.
La démonstration doit être faite par celui qui s’estime diffamé, par des preuves et/ou témoignages.
Attention toutefois :
- Les procédures sont en général assez longues, sauf la procédure en référé pour laquelle, il faut justifier de l’urgence et en particulier de faire cesser la diffamation.
- Les « dommages et intérêts » éventuels sont en général d’un faible montant, comparés aux frais à engager pour faire valoir ses droits ; il s’agit plus de faire reconnaitre que l’on a porté atteinte à sa réputation que de percevoir une somme importante.
- Une assignation pour diffamation doit être suffisamment précise sur les faits qui démontreraient une « atteinte à l’honneur ou à la considération » de celui qui s’estime diffamé.

]]>
Commentaires sur La protection juridique de la réputation par Pino http://www.obs-reputation.org/?p=446&cpage=3#comment-264736 Pino Tue, 25 Nov 2014 08:43:55 +0000 http://www.obs-reputation.org/?p=446#comment-264736 Bonjour, Nous avons bien reçu votre mail nous faisant part d'une situation personnelle difficile suite à une action qui vous concerne directement et que vous considérez comme diffamatoire. L'Observatoire de la réputation est spécialisé dans la réputation des entreprises et ne peut se substituer à un conseil juridique, notamment lorsqu'il s'agit de personnes physiques. Bien cordialement. JP Piotet PS - A noter que d’une façon générale : un citoyen a toujours la possibilité de porter plainte pour diffamation en prenant appui sur l’article 1382 du Code Civil : « Tout fait quelconque de l’homme qui cause à autrui un dommage oblige celui par la faute duquel il est arrivé à le réparer ». Il faut donc: une faute, un préjudice, un lien de causalité entre la faute et ce préjudice, et une obligation de réparation. La démonstration doit être faite par celui qui s’estime diffamé, par des preuves et/ou témoignages. Attention toutefois : - Les procédures sont en général assez longues, sauf la procédure en référé pour laquelle, il faut justifier de l’urgence et en particulier de faire cesser la diffamation. - Les « dommages et intérêts » éventuels sont en général d’un faible montant, comparés aux frais à engager pour faire valoir ses droits ; il s’agit plus de faire reconnaitre que l’on a porté atteinte à sa réputation que de percevoir une somme importante. - Une assignation pour diffamation doit être suffisamment précise sur les faits qui démontreraient une « atteinte à l’honneur ou à la considération » de celui qui s’estime diffamé. - Sur Internet (diffamation sur Facebook, ou un blog par exemple), vous n’avez que 3 mois pour porter plainte à partir du moment où vous auriez pu avoir connaissance de la diffamation. PS- En allant sur le site de la CNIL vous trouverez beaucoup d’informations utiles lorsque la diffamation est véhiculée sur un blog, un site, un réseau social : http://www.cnil.fr/en-savoir-plus/fiches-pratiques/fiche/article/le-reputation-en-questions/ Bonjour,

Nous avons bien reçu votre mail nous faisant part d’une situation personnelle difficile suite à une action qui vous concerne directement et que vous considérez comme diffamatoire.
L’Observatoire de la réputation est spécialisé dans la réputation des entreprises et ne peut se substituer à un conseil juridique, notamment lorsqu’il s’agit de personnes physiques.
Bien cordialement.

JP Piotet

PS –
A noter que d’une façon générale : un citoyen a toujours la possibilité de porter plainte pour diffamation en prenant appui sur l’article 1382 du Code Civil : « Tout fait quelconque de l’homme qui cause à autrui un dommage oblige celui par la faute duquel il est arrivé à le réparer ».
Il faut donc: une faute, un préjudice, un lien de causalité entre la faute et ce préjudice, et une obligation de réparation.
La démonstration doit être faite par celui qui s’estime diffamé, par des preuves et/ou témoignages.
Attention toutefois :
- Les procédures sont en général assez longues, sauf la procédure en référé pour laquelle, il faut justifier de l’urgence et en particulier de faire cesser la diffamation.
- Les « dommages et intérêts » éventuels sont en général d’un faible montant, comparés aux frais à engager pour faire valoir ses droits ; il s’agit plus de faire reconnaitre que l’on a porté atteinte à sa réputation que de percevoir une somme importante.
- Une assignation pour diffamation doit être suffisamment précise sur les faits qui démontreraient une « atteinte à l’honneur ou à la considération » de celui qui s’estime diffamé.
- Sur Internet (diffamation sur Facebook, ou un blog par exemple), vous n’avez que 3 mois pour porter plainte à partir du moment où vous auriez pu avoir connaissance de la diffamation.
PS- En allant sur le site de la CNIL vous trouverez beaucoup d’informations utiles lorsque la diffamation est véhiculée sur un blog, un site, un réseau social : http://www.cnil.fr/en-savoir-plus/fiches-pratiques/fiche/article/le-reputation-en-questions/

]]>
Commentaires sur La protection juridique de la réputation par milla http://www.obs-reputation.org/?p=446&cpage=3#comment-264147 milla Mon, 24 Nov 2014 12:43:17 +0000 http://www.obs-reputation.org/?p=446#comment-264147 Bonjour, Je travail dans un milieu artistique et je suis une femme. un soir je travaillai avec un photographe, nous étions dans son studio photo et nous étions seul. Je lui ai dis d'arreter de m'envoyer des messages trop familier et trop entreprenant. que j'ai encore en ma possession. Il l'à mal pris, j'ai décidé de partir et il m'a bloqué chez lui, s'en ai suivi une lègère agression physique. Le lendemain, je l'ai menacé par message vocal de dire aux autres artistes femmes de ne jamais allé chez lui sans être accompagnée. Puis j'ai réfléchis et ai décider d'en rester là. Aujourd'hui plus aucun photographe ne veux travailler avec moi et tout les artistes ne veulent plus me parler, car il utilise le message vocal que je lui est envoyé,qu'il à sortis de son contexte contre moi. je suis en train de voire ma vie professionnelle s'éfondrer alors qu'il m'a agressé. que puis-je faire. J'ai toujours en ma possession ses sms douteux. aidez moi s'il vous plait, je seul contre tous. Merci Bonjour,

Je travail dans un milieu artistique et je suis une femme. un soir je travaillai avec un photographe, nous étions dans son studio photo et nous étions seul. Je lui ai dis d’arreter de m’envoyer des messages trop familier et trop entreprenant. que j’ai encore en ma possession. Il l’à mal pris, j’ai décidé de partir et il m’a bloqué chez lui, s’en ai suivi une lègère agression physique. Le lendemain, je l’ai menacé par message vocal de dire aux autres artistes femmes de ne jamais allé chez lui sans être accompagnée. Puis j’ai réfléchis et ai décider d’en rester là.
Aujourd’hui plus aucun photographe ne veux travailler avec moi et tout les artistes ne veulent plus me parler, car il utilise le message vocal que je lui est envoyé,qu’il à sortis de son contexte contre moi. je suis en train de voire ma vie professionnelle s’éfondrer alors qu’il m’a agressé. que puis-je faire. J’ai toujours en ma possession ses sms douteux. aidez moi s’il vous plait, je seul contre tous. Merci

]]>
Commentaires sur La protection juridique de la réputation par Alexi http://www.obs-reputation.org/?p=446&cpage=3#comment-261622 Alexi Thu, 20 Nov 2014 16:13:37 +0000 http://www.obs-reputation.org/?p=446#comment-261622 Bonjour, Si un maire écrit qu'il préservera le patrimoine de sa commune (des espaces et des édifices) avant les élections dans des courriers et des articles de journaux, magazines et qu'ensuite une fois élu, juste après ce maire laisse des promoteurs détruire celui-ci, il fait acte de mensonges. Les habitants se sentent trahis et humiliés. Peut on porter plainte pour diffamation ou autres ? Bonjour,

Si un maire écrit qu’il préservera le patrimoine de sa commune (des espaces et des édifices) avant les élections dans des courriers et des articles de journaux, magazines et qu’ensuite une fois élu, juste après ce maire laisse des promoteurs détruire celui-ci, il fait acte de mensonges. Les habitants se sentent trahis et humiliés. Peut on porter plainte pour diffamation ou autres ?

]]>
Commentaires sur La protection juridique de la réputation par ideyvonne http://www.obs-reputation.org/?p=446&cpage=3#comment-248893 ideyvonne Sat, 01 Nov 2014 08:30:59 +0000 http://www.obs-reputation.org/?p=446#comment-248893 Bonjour, Je suis actuellement en procédure prud'homale et dans sa dernière conclusion la partie adverse, pour écarter 2 de mes témoins, elle a fourni des pièces contenant des informations personnelles les concernant : le jugement prud'homale d'un médecin (il a été débouté ainsi que la Sté) et les motifs (dans une lettre d'observation suite à un entretien informel) d'une ergothérapeute Mes questions sont les suivantes : la partie adverse a-t-elle le droit de mettre ces pièces et a-t-elle vraiment le droit d'écarter ces 2 témoins? Bonjour,

Je suis actuellement en procédure prud’homale et dans sa dernière conclusion la partie adverse, pour écarter 2 de mes témoins, elle a fourni des pièces contenant des informations personnelles les concernant : le jugement prud’homale d’un médecin (il a été débouté ainsi que la Sté) et les motifs (dans une lettre d’observation suite à un entretien informel) d’une ergothérapeute
Mes questions sont les suivantes : la partie adverse a-t-elle le droit de mettre ces pièces et a-t-elle vraiment le droit d’écarter ces 2 témoins?

]]>
Commentaires sur Peugeot, c’est du solide par Régis http://www.obs-reputation.org/?p=2350&cpage=1#comment-231793 Régis Mon, 15 Sep 2014 16:51:51 +0000 http://www.obs-reputation.org/?p=2350#comment-231793 PSA est en fait en train de construire ou détruire sa propre réputation. Peugeot ne peut pas ignorer le comportement déplorable dont fait preuve fait preuve son service clientèle vis à vis des personnes qui investissent dans leurs produits. Les agissements anti-commerciaux de leur service clientèle vont jusqu'à occulter leur responsabilité vis-à-vis de l’assistance due aux utilisateurs de leurs véhicules défectueux. Les anomalies connues et reconnues de leurs véhicules les laissent indifférents. Une anomalie sur calculateur électronique (dont eux-mêmes reconnaissent que ce n'est pas une pièce d'usure) sur un organe de sécurité (circuit de freinage en l'occurrence), alors que c'est un problème récurrent sur leurs véhicules, ne fait l'objet d'aucune considération. Dans des conditions comme celles-ci, pourquoi continuer à acheter Peugeot. PSA est en fait en train de construire ou détruire sa propre réputation. Peugeot ne peut pas ignorer le comportement déplorable dont fait preuve fait preuve son service clientèle vis à vis des personnes qui investissent dans leurs produits.
Les agissements anti-commerciaux de leur service clientèle vont jusqu’à occulter leur responsabilité vis-à-vis de l’assistance due aux utilisateurs de leurs véhicules défectueux.
Les anomalies connues et reconnues de leurs véhicules les laissent indifférents.
Une anomalie sur calculateur électronique (dont eux-mêmes reconnaissent que ce n’est pas une pièce d’usure) sur un organe de sécurité (circuit de freinage en l’occurrence), alors que c’est un problème récurrent sur leurs véhicules, ne fait l’objet d’aucune considération.
Dans des conditions comme celles-ci, pourquoi continuer à acheter Peugeot.

]]>
Commentaires sur Tapie, le surdoué de la « duperie » par Antitartuffilo http://www.obs-reputation.org/?p=511&cpage=1#comment-231611 Antitartuffilo Sun, 14 Sep 2014 16:41:34 +0000 http://www.obs-reputation.org/?p=511#comment-231611 Excellent portrait de Tapie. On croirait lire le portrait de Vincent Cespedes, philosophe défroqué qui mériterait grandement de figurer dans le livre Histoires de réputation, réflexions sur le mensonge des hommes publics... https://www.facebook.com/pages/Philo-de-la-quéquête-existentielle/672201086175330?ref=hl Excellent portrait de Tapie.
On croirait lire le portrait de Vincent Cespedes, philosophe défroqué qui mériterait grandement de figurer dans le livre Histoires de réputation, réflexions sur le mensonge des hommes publics…
https://www.facebook.com/pages/Philo-de-la-quéquête-existentielle/672201086175330?ref=hl

]]>